Blog

Android : Publier son apk en ligne de commande

Lorsque l’on fait du développement Android, on a régulièrement besoin de publier des nouvelles versions de l’application sur le Play Store. Il est assez fastidieux de devoir se connecter à l’interface de Google, de sélectionner le projet et ensuite d’uploader son nouvel apk.

Heureusement pour nous, Google a prévu le coup avec une API que l’on peut attaquer en ligne de commande. Et, encore plus sympa, Björn Hurling a publié sur github un plugin gradle qui utilise cette API.

Voyons ensemble pas à pas comment et quoi configurer afin de livrer ses apk en ligne de commande en utilisant gradle.

Prérequis

Pour commencer, il faut avoir un build qui fonctionne avec gradle.

Normalement pas de problème si c’est un projet récent puisque c’est ce qu’Android Studio propose maintenant par défaut. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous reposer sur la doc de Google à ce sujet.

Étape 1 : Création du ‘Service Account’

La première étape consiste à créer un compte qui peut utilser l’API de Google : contrairement à un compte utilisateur classique, celui-ci utilisera un ficher de clé pour s’identifier plutôt qu’un mot de passe.

Pour cela, rendez-vous dans un premier temps dans l’interface développeur du Play Store, dans la section Settings > API acces et cliquez sur Create Service Account.

En suivant le lien du petit 1 vous allez être redirigé vers la console Google développeur d’où vous pourrez créer un nouveau Credential de type Service account.

Sélectionnez le format de clé JSON qui est recommandé, le téléchargement de celle-ci devrait alors se faire automatiquement.

On peut ensuite voir qu’un nouveau Service account est apparu dans la liste des Credentials.

De retour sur l’interface d’admin du Play Store, on constate que le Service Account est bien créé et disponible ici.

Étape 2 : Attribution des droits

Il faut maintenant donner les droits au compte que l’on vient de créer afin qu’il puisse au moins livrer les apk en alpha.

Pour cela cliquez sur le bouton Grant access. Dans la popup qui s’ouvre, les droits minimums à accorder pour que le plugin puisse fonctionnner sont :

  • Edit store listing, pricing & distribution
  • Manage Production APKs
  • Manage Alpha & Beta APKs
  • Manage Alpha & Beta users

Ces choix pourront être modifés ultérieurement dans l’écran récapitulatif (mais ce n’est pas recommandé).

Étape 3 : le plugin gradle

Il faut maintenant configurer son build pour ajouter les informations relatives au plugin qui effectuera la livraison vers le Play Store.

Dans le fichier build.gradle du projet il faut donc rajouter la dépendance au plugin :

buildscript {

    repositories {
        mavenCentral()
    }

    dependencies {
        // ...
        classpath 'com.github.triplet.gradle:play-publisher:1.1.4'
    }
}

Et dans le build.gradle de l’application (du Module), il faut appliquer le plugin au même niveau que le plugin Android :

apply plugin: 'com.android.application'
apply plugin: 'com.github.triplet.play'

Ensuite, toujours dans le build.gradle, il est nécessaire d’ajouter les informations de l’Account service précédemment créé pour qu’il puisse se connecter et faire la livraison (c’est là que l’on va utiliser la clé JSON générée).

Placez donc la clé dans votre projet et faites-y référence dans la configuration du plugin :

play {
    jsonFile = file('../publishKey/serviceAccountKeys.json')
}

À partir de là, notre build est configuré. On peut notamment s’en rendre compte en faisant un ./gradlew tasks

On y voit toutes les tâches gradle qu’on peut appeler :

Mais ce n’est pas suffisant car il manque notamment les tâches permettant l’upload de l’apk. Pour cela il faut rajouter la signingConfigs dans le build.gradle. Ce qui peut notamment se faire comme ça :

    signingConfigs {
        release {
            storeFile file("../keystore.jks")
            storePassword "7r00p3r5"
            keyAlias "release"
            keyPassword "7r00p3r5"
        }
    }
    buildTypes {
        release {
            //...
            signingConfig signingConfigs.release
        }
    }

Maintenant, on peut voir la présence de la tâche qui nous intéresse : publishApkRelease

Étape 4 : génération et upload

Pour effectuer un upload de l’apk il suffit maintenant d’appeler la tâche publishApkRelease. Et pas besoin de générer l’apk signé via Android Studio puisque comme tout est configuré, il sera généré dans les tâches précédent l’uploadApk.

Si tout se passe bien le build se termine avec un :

BUILD SUCCESSFUL

Si il y a un problème lors de l’updload, il est affiché dans la console, par exemple si le version code est déjà utilisé

Ensuite vous pouvez vous rendre sur l’interface d’admin du Play Store et constater que l’upload d’un nouvel apk a bien eu lieu en alpha et le passer en bêta ou en production.

Attention : ne pas commiter la clé JSON sur github, au même titre que le mot de passe du keystore.

##Pour aller plus loin

Le plugin permet bien plus de choses que la livraison des apks. En effet, il permet de mettre à jour la description, les images et le changelog. Pour savoir comment configurer tout cela, je vous invite à consulter la page github du projet https://github.com/Triple-T/gradle-play-publisher

L’étape ultime de la livraison continue, c’est de configurer un jenkins pour qu’il livre en alpha à chaque nouveau commit sur master, et pour cela il suffit de le configurer en rajoutant par exemple une tâche post build qui fera appel à la commande gradle que nous venons de configurer.

comments powered by Disqus

Contact

Code-Troopers

MAME
Cité de la création et du numérique
49 boulevard Preuilly
37000 Tours - Fr

[email protected]

07 82 28 72 16

Suivez nos actualités